La tiny house ; un habitat humain alternatif

A l’heure où les habitats humains alternatifs se démocratisent grandement dans les pays occidentaux, on voit apparaitre le phénomène chaque jour plus populaire de la tiny house.

1 – La tiny house, qu’est-ce que c’est ?

En France, la tiny house a commencé à être médiatisé vers la fin de l’année 2014 bien que le concept de cette dernière existe depuis de nombreuses années dans d’autres cultures et sous diverses formes. Le mot « tiny » en anglais signifie minuscule et le mot « house » signifie maison ; la tiny house est comme son nom l’indique une micro maison ne dépassant généralement pas les 37 m2 pour les plus grandes. Elle se compose d’un espace de vie complet avec un coin cuisine, un coin couché, un coin de bain et des possibilités de rangement. Elle dispose d’un système de chauffage et bien entendu d’un toit et de murs permettant aussi bien de l’investir comme maison secondaire pour des vacances que comme résidence principale. Cette dernière, souvent fabriquée en bois, est composée de roues permettant à son propriétaire une vie nomade au grès de ses envies. Certaines peuvent cependant être fixes ou transportables de façon plus complexes ; plus la tiny house sera grande et moins elle sera facilement mouvante. L’idée de la tiny house est d’offrir à son habitant un abri fonctionnel dans la vie quotidienne mais également intelligent ne s’embarrassant pas du superflu et permettant une totale liberté. La tiny house est également prisée pour son coté écologique ; moins la surface est grande et moins l’emprunte sur l’environnement est important à tous les niveaux ; même au niveau esthétique. La tiny house utilise également généralement des matériaux écologiques issus de filières locales. La tiny house consomme très peu d’un point de vue énergétique mais peut également être rendue totalement autonome en utilisant par exemple des panneaux solaires ou des systèmes de récupérations et traitement des eaux de pluie.

2 – Investir dans une tiny house

Investir dans une tiny house est évidement bien plus accessible qu’investir dans un logement dit traditionnel ou classique ; cela ne nécessite pas obligatoirement de crédit ou un crédit sur un temps plus court. On estime que le prix d’acquisition d’une tiny house toute équipée s’échelonne en moyenne entre 15 000 et 50 000 euros. Certaines personnes se lancent même dans l’aventure de l’auto construction de leur propre tiny house ! L’auto construction a l’avantage de proposé un financement des plus accessibles mais demande cependant un très grand investissement humain et il faut compter au minimum 6 à 12 mois de travaux. Avant de se lancer dans une telle démarche, il faut bien entendu bénéficier de bases en matière de construction et se documenter au travers de multiples ressources ; il existe notamment en anglais un grand nombre d’ouvrages en tout genre traitants de ce sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *