La pompe à chaleur sol : géothermie

Une pompe à chaleur est une sorte de machine qui capte les calories présentes dans l’atmosphère. Par le biais d’un compresseur, elle les porte à une température élevée avant de les diffuser ensuite dans la maison. Généralement, cette dernière fonctionne par l’électricité, mais ce qui fait sa différence c’est sa faible consommation car ses utilisateurs profitent d’une diminution de dépenses de 60% pour le chauffage. Une pompe à chaleur peut tirer son énergie soit dans l’eau, le sol ou l’air.

Une pompe à chaleur géométrique utilise la chaleur contenue dans le sol. Elle se met en marche grâce à des senseurs dont il faut impérativement installer à l’extérieur (dans le jardin). La géothermie utilise la chaleur présente dans le sol par le biais des capteurs verticaux ou horizontaux selon la configuration du lieu. En captage horizontal (principe sol/eau), l’énergie est récupérée par des capteurs encastrés de 80 à 120cm de profondeur. De l’eau circule dans ce réseau et transporte l’énergie vers une pompe à chaleur qui la valorise en la ramenant sous forme d’eau chaude pour le chauffage. En captage levé, une sonde est dissimulée dans un forage pouvant aller jusqu’à 100 m de profondeur et parcoure par de l’eau. De cette manière, elle récupère l’énergie inépuisable contenue dans la terre. L’énergie obtenue pouvant ainsi être utilisée pour réchauffement de la maison.

Une pompe à chaleur sol offre un véritable confort de chauffage, surtout pendant l’hiver. Eco-responsable, elle n’émet pas de CO2 dans l’atmosphère. Il faut avouer que ce produit connait un franc succès auprès des consommateurs bien que son prix demeure élevé. A titre informatif, lors de l’achat d’une pompe à chaleur, il faut toujours choisir les modèles certifiés, car ceux-ci offrent un haut degré de fiabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *