L’habitat intermédiaire.

L’habitat intermédiaire est un style d’habitat qui se situe entre une maison individuelle et un immeuble collectif. On l’appelle parfois aussi habitat semi-collectif, il est composé de maisons superposées de villas ou d’appartements. La hauteur maximale de l’habitat intermédiaire est égale au rez-de-chaussée plus trois étages. L’habitat intermédiaire offre un choix avantageux aux modes d’habitat classique. Il se définit essentiellement par un rassemblement de logements superposés avec des particularités proches de l’habitat individuel. L’habitat intermédiaire offre à ses occupants un accès individualisé aux logements, des espaces extérieurs privatifs pour chacun des logements, des pièces de vie assez spacieuses. Ce type d’habitation offre souvent une architecture originale offrant des qualités d’usages proches de l’habitat individuel.
L’habitat intermédiaire a l’énorme avantage de pouvoir s’intégrer dans de nombreux environnements déjà bâtis car il sait s’insérer en douceur entre différents quartier. Dans l’habitat intermédiaire la hauteur globale est plutôt faible on trouve souvent la superposition de deux maisons, ce qui donne alors un R plus un ce qui ce rapproche fort de la volumétrie d’une maison individuelle. L’habitat intermédiaire superpose les logements tout comme dans l’habitat collectif mais se rapproche plus des avantages que propose l’habitat individuel. En fait ce type d’habitat permet d’avoir le confort d’une habitation individuel avec ses accès privatifs, ses espaces extérieurs mais en limitant l’étalement urbain qu’impose un habitat pavillonnaire classique. Il faut trois fois moins de surface au sol pour construire un habitat intermédiaire que pour la même habitation classique.
Comme déjà relaté plus haut un des avantages de l’habitat intermédiaire est de s’intégrer facilement aux contextes variés, il peut s’implanter sur un même îlot à côté d’immeubles collectifs ou de maisons individuelles sans problème et sans choquer dans l’ensemble. Un autre intérêt que présente l’habitat intermédiaire s’est de proposer des grands logements mais aussi des plus petits comme il peut également proposer également des appartements avec comme particularité d’y annexer des espaces verts privatifs ce qu’on ne propose pas dans les immeubles classiques. Ces espaces verts privatifs proposés dans l’habitat intermédiaire restent le point fort, un jardin attenant à son habitation ça change tout pour les logements qui ne peuvent avoir de jardin bien souvent ils ont plusieurs terrasses bien situées. Dans le prolongement d’une cuisine la terrasse permet de prendre les repas à l’extérieur, un balcon attenant à une chambre est un endroit qu’on peut réserver à la méditation, à la lecture. Ces espaces extérieurs bien pensés et surtout très spacieux font la différence avec les immeubles collectifs communs. Les accès individualisés donnent l’impression à leurs propriétaires d’entrer dans une maison individuelle, ce qui est une particularité de l’habitat intermédiaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *