En savoir plus sur l’isolation thermique.

La fonction de l’isolation thermique a pour but d’empêcher les transferts de chaleur qui existent entre deux endroits qui ont des températures différentes. Pour se faire il existe de nombreuses méthodes. Dans une habitation l’objectif primordial est de conserver la chaleur à l’intérieur en hiver et la fraîcheur en été tout en diminuant par la même occasion la consommation du chauffage en hiver et éventuellement éviter l’utilisation de la climatisation en été. Sans oublier le côté écologique puisque outre une grande économie sur la facture de consommation d’énergie on participe indirectement activement à la lutte contre l’effet de serre et le réchauffement de la planète.

Chaque isolant à ses propres caractéristiques avec ses avantages et ses inconvénients il peut être composé de laine de verre, de fibre de bois, de laine de roche, de polyuréthane. Que ce soit par le toit, les murs, les portes, les fenêtres ou le sol même isolés toutes les ouvertures sont des sources de déperditions de chaleur. L’important pour avoir un fonctionnement optimal de son isolation est de bien choisir son isolant et les points à isoler. Il faut tenir compte qu’une sur isolation n’est pas nécessaire et ne sert à rien d’autre qu’à exploser le budget qu’on s’est fixé au départ. L’air chaud est tout naturellement attiré par les zones froides, c’est pour éviter une forte déperdition en calories et des échanges de chaleur qu’une bonne isolation est nécessaire. Pour chaque paroi de la maison correspond un isolant adapté, des isolants synthétiques, des isolants minéraux, des isolants minces, des isolants végétales ou animales et isolants dit intégrés. On ne peut pas affirmer qu’il y a un isolant idéal ce qu’il faut c’est choisir le bon en fonction du type d’habitation, de pièces, etc…. qu’on veut isoler. Une bonne pause de l’isolant va bien sur venir renforcer son efficacité à venir lutter contre la déperdition de chaleur.

Les endroits par lesquels la chaleur s’échappe facilement sont les points de construction qui forme la barrière isolante où la chaleur est rompue, c’est ce qu’on appelle les ponts thermiques, ce sont eux qui créent les zones froides et humides dans certaines maisons ils vont même provoquer de la condensation et même parfois de la moisissure à ces endroits, en général on retrouve ses points dans le bas des murs ou sur les sols de la construction, la moisissure se met également au niveau des fenêtres, des entrées d’air, etc… Pour remédier aux ponts thermiques il faut les isoler de façon continue en calfeutrant au maximum les liaisons entre les éléments de la structure. Le dépistage des ponts thermiques peut se faire tout simplement à l’aide d’une bougie allumée en passant devant les fenêtres, les murs, les portes, à chaque fois que la flamme s’agite c’est qu’il y a un pont thermique, on peut ainsi parer aux plus urgents en calfeutrant portes et fenêtres avec des joints en mousse et du mastic mais rien ne vaut l’avis d’un professionnel, à l’aide d’une caméra sensible aux infrarouges il va pouvoir établir un diagnostic thermique très précis sur l’état de déperdition de chaleur de la maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *