Déménager sans vider son porte-monnaie

Le déménagement est toujours un moment relativement stressant dans la vie d’un individu ; il nécessite beaucoup d’organisation et oblige à une multitude de démarches fastidieuses qui peuvent rapidement devenir pénibles à effectuer. Comme si ces nombreux inconvénients ne suffisaient pas, le déménagement n’est également pas toujours agréable pour le porte-monnaie ! Entre location de camion, achat de meubles, frais d’achat ou de location, jonglage entre différents loyers et factures d’énergie… l’aspect économique d’un déménagement peut rapidement devenir un problème. Voici quelques petites astuces pour déménager moins cher !

1 – Choisissez le moment propice

Il faut tout d’abord savoir qu’il est fortement déconseillé de déménager durant la période estivale, soit de mi-Juin à mi-Septembre, où les prix des déménageurs professionnels sont jusqu’à 30 à 40% plus élevés ! Il est également conseillé de prévoir son déménagement plutôt en semaine qu’en week-end où les tarifs sont également moins accessibles. Essayez de privilégier au maximum des périodes creuses de façon à pouvoir obtenir et négocier les meilleurs prix et plus de disponibilité et de souplesse de la part des travailleurs engagés. Lors de la location du camion, pensez à ne louer qu’un allé simple !

2 – Bénéficier d’aides financières au déménagement

Pour les foyers aux revenus modestes, il existe des primes spécifiques d’aide au déménagement versées par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) ; notamment lorsque le déménagement a lieu à la naissance d’un troisième enfant. Vous pouvez également dans certains cas précis bénéficier de la subvention MOBILI-PASS ; notamment lorsque vous êtes tenus de changer de logement pour des raisons professionnelles. Pour les personnes en situation de précarité importante, il existe dans certaines régions une aide financière de 400 euros d’Emmaüs.

3 – Soyez prévoyants
En vous organisant correctement et bien à l’avance, vous avez la possibilité de réaliser des économies au final non négligeables sur des petites choses. Vous pouvez par exemple récupérer gratuitement des cartons de toutes tailles auprès des commerçants de votre ville, mobiliser votre famille et vos amis pour vous aider dans les différentes démarches de votre déménagement ou encore vendez ou donnez les affaires dont vous n’avez plus l’utilité.

4 – Aménager la période de transition

Durant la période de transition entre vos deux logements, demandez à votre fournisseur d’énergie de ne pas clôturer votre contrat mais simplement de le transférer ; adhérer à un nouveau contrat entraine souvent des frais supplémentaires d’ouverture. Vous pouvez également stocker vos affaires dans la cave ou le garage d’un ami ou d’une personne de votre famille ou tout au plus louer un lieu de ce type à petit prix à un particulier ; cette démarche évitera de vous ruiner chez un garde meuble ou dans un centre de self-stockage. Choisissez de préférence une personne vivant dans le quartier que vous allez investir de façon à ce que l’ensemble de vos affaires soient tout prêt de chez vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *